Actualité

Parcs de loisir : Quelles normes pour les attractions ?

L’accident au Domaine Chazal, dont a été victime, au début de ce mois, un utilisateur, soulève encore des interrogations. La Consumer Advocacy Platform (CAP) attire l’attention des autorités concernées sur la sécurité des parcs de loisir, en particulier celle des attractions.

Cet accident, ayant entrainé mort d’homme, soulève la question plus pertinente de la conformité aux normes des installations des parcs de loisir. Les toboggans, les tyroliennes et autres quad bikes sont-ils sujets à des normes de sécurité? A quelle fréquence ces installations subissent-elles des vérifications, relatives à la conformité aux normes ? En cas de certification par un bureau de certification étranger, y a-t-il un audit entrepris par celui-ci ? Y a-t-il une autorité à Maurice pour assurer que de telles vérifications ont été faites conformément aux paramètres établis ?

En attendant les conclusions de l’enquête initiée par la Police, la CAP invite les consommateurs à être plus standards-conscious. Il est un fait que nous assistons à la mise en place d’installations récréatives dans des parcs dont l’attraction principale était, initialement, la ballade dans la nature. Depuis peu, concurrence oblige, certains parcs se sont dotés d’autres attractions telles que les quad bikes et autres tyroliennes.

La CAP estime qu’il est impératif que les utilisateurs des installations se trouvant dans des parcs de loisir similaires exigent désormais de voir les certificats de conformité aux normes de telles installations. Il est aussi nécessaire de réclamer des opérateurs de rendre accessible les attestations quant aux dernières vérifications, comme le font les installateurs d’ascenseurs.