Actualité

Shopping en ligne: Livraison aux bureaux de SMS Pariaz

La disposition exclusive de prendre livraison des achats faits auprès de la nouvelle boutique en ligne du groupe Lee Shim, Smart (Mtius) Shopping, pourrait poser, pour la Consumer Advocacy Platform (CAP), un problème d’éthique. Outre la possibilité de la pratique de l’exclusive dealing, soumis à la Competition Commission pour examen (voir plus loin), l’organisation de consommateurs trouve dans le choix des points de collecte des achats est une tentative d’incitation aux jeux du hasard.

Déjà l’obligation de disposer d’un compte SMS Pariaz pour effectuer des paiements est une façon d’obliger les clients potentiels de disposer d’un compte dont ils n’auraient pas  besoin s’ils n’étaient pas un parieur.  L’invitation, faite sur le site sms.mu, à ceux qui n’en disposent pas d’ouvrir un tel compte pré-renfloué afin de pouvoir y faire des achats, pourrait déjà être considérée, selon la CAP, une incitation aux jeux. Car, selon le site sms.mu, la livraison se fera aux bureaux SMS Pariaz, Booksystem, Bet On Line, Silver Sports et Solidarite Marye Pike (SMP).

Il se peut qu’après-Covid,  quand le client délaissera le shopping online, celui qui dispose d’une balance sur ce nouveau compte, décide de tenter sa chance aux jeux. Pour SMS Pariaz, il s’agit de faire d’une pierre deux coups, engager un nouveau client pour l’achat en ligne mais aussi un nouveau parieur.

Pour la CAP, une telle disposition est contre l’éthique, car il pourrait être une tentative de recruter de nouveaux parieurs.

Par ailleurs, les recours en cas de non-satisfaction sont quasi-inexistants. Le client qui décide d’annuler  une commande ou de réclamer un remboursement ne peut le faire qu’auprès du vendeur. Ce qui implique que la boutique Smart Shopping n’est pas le vendeur, mais un intermédiaire. Pour la CAP, c’est celui qui encaisse le paiement qui doit être tenu responsable, et entretenir des plaintes ou des demandes de remboursement.